Cuisine et bois s'unissent en harmonie

Projet de cuisine en bois ? 3 idées reçues à combattre !

Posté dans : Actualité | 0

Vous avez un projet de cuisine en bois pour votre nouvelle maison en construction ou bien dans le cadre d’une rénovation de votre cuisine existante mais vieillissante ? Vous voulez du neuf, du moderne, du beau, du pratique, du facile à entretenir, et bien-sûr que sa solidité ne soit pas mise à mal au fil des années par vos mitonnages de bons petits plats maison…

 

Alors le bois dans une cuisine, est-ce une bonne idée pour 2018 ?

La réponse est OUI. En 2018 il n’y a plus aucune raison pour renoncer à ce matériau naturel, intemporel et authentique pour votre projet de cuisine. Halte aux fausses croyances sur le bois dans nos cuisines, le bois y a sa place et on vous dit pourquoi en démontant ces 3 idées reçues.

 

Idée reçue n° 1 : si on souhaite une cuisine moderne et design, pas de bois car il donne un style rustique à la cuisine

Le modèle Sharon : blanc et bois en harmonie.
Le modèle Sharon : blanc et bois en harmonie.
Le modèle Sharon se marie avec le bois.
Le modèle Sharon se marie avec le bois.
Oubliée la cuisine de papy et mamie en chêne foncée, finies les portes avec moulures et chapeau de gendarme, au-dessus desquels trône le lustre kitch. Les temps ont changé, le bois a évolué, les teintes, les formes et les usages se sont modernisés. On oublie le total look bois du sol au plafond, et on privilégie les associations de matières qui par leur mariage donneront un effet ultramoderne et se sublimeront l’une l’autre.

Qu’on le préfère laissé brut ou laqué mat, les différentes finitions permettent des déclinaisons à l’infini, pour des cuisines aux lignes épurées avec une ambiance de cuisine chaleureuse et conviviale.

 

Idée reçue n° 2 : jamais de bois au sol dans une cuisine ou une salle de bain

Certaines règles sont à respecter si l’on souhaite profiter du côté chaleureux du bois sur un sol de cuisine, il ne faudra pas laisser d’interstices entre les lattes de bois par exemple. Les essences exotiques peuvent être la solution à privilégier (teck, doussié, ipé, iroko…) mais c’est sans compter sur la nouvelle venue parmi les essences de bois qui aiment les lieux humides, elle est inattendue et écologique : il s’agit du bambou. Extrêmement dur et résistant, il offre une alternative au carrelage auquel on pense parfois systématiquement en revêtement de sol dans les cuisines ou les salles de bain. Le bambou ne craint pas les projections d’eau et s’entretient très bien. De plus la croissance des bambous étant rapide, il s’agit d’un matériau écologique qui se renouvelle très vite.
Le bambou utilisé en sol de cuisine peut se teinter du plus clair au plus foncé et s’accorde ainsi complètement au reste de votre projet de cuisine en bois.

 

Idée reçue n° 3 : une cuisine en bois vieillit mal

Si vous avez connu des portes de cuisine en bois qui avaient du jeu, ou qui ne fermaient plus très bien avec le temps, sachez que les progrès techniques de nos procédés de fabrication combinés à nos matériaux haute qualité permettent à nos cuisines, et à nos salles de bain de passer brillamment l’épreuve des années.

Nos différents revêtements sur les portes de façades facilitent l’entretien au quotidien de vos meubles de cuisines. Vous hésitez à choisir une laque brillante ou mate, ou une finition plus légère qui laisse voir le veinage du bois, venez nous rencontrer, ou contactez-nous, nous répondrons à toutes vos questions.

Partager