Concevoir une cuisine : à quoi faut-il absolument réfléchir ?

Posté dans : Actualité | 0

Votre cuisine actuelle était sans doute très bien lors de sa pose, il y a 20 ans… Mais aujourd’hui, vous vous rendez bien compte qu’elle a vieilli et vous envisagez de concevoir une cuisine moderne, une cuisine adaptée à vos usages domestiques, une cuisine actuelle et au goût du jour tant esthétiquement que techniquement. Mais alors, pour concevoir une cuisine, à quoi faut-il réfléchir ?

 

Concevoir une cuisine : 5 questions à se poser

Que vous ayez besoin de concevoir une nouvelle cuisine suite à la réorganisation de votre famille (les enfants volent maintenant de leurs propres ailes, ou bien vous accueillez de nouveaux enfants, ou pour toute autre changement…), que vous en avez assez de votre ancienne cuisine, avec ses tiroirs difficiles à ouvrir, et mal organisés, que vous ayez décidiez de vendre votre logement, et que vous voulez optimiser la vente en proposant une nouvelle cuisine Zecchinon moderne et solide, il n’en reste pas moins qu’avant tout travaux, il y a des questions à se poser. Nous en avons sélectionné 5.

 

Question n° 1 : est-ce que je garde le même sol, et le même revêtement sur les murs ?

Cuisine Kiss de Zecchinon
Cuisine Kiss de Zecchinon

 

Vous allez refaire votre cuisine ? C’est le moment où jamais de poser un nouveau sol de cuisine s’il est en mauvais état ou s’il ne correspond plus à vos attentes, ou de changer le revêtement des murs. Du bois comme sol de cuisine, vous y avez pensé ? Vous voulez passer du crépi ou du papier peint à la peinture ? C’est avant la pose de votre cuisine qu’il sera pratique de tout remettre à neuf. Ainsi, ce sera la dernière touche à la conception de votre nouvelle plus belle pièce de la maison : la cuisine.

Question n° 2 : concevoir une cuisine ouverte, ou fermée ? Ou alors un cuisine semi-fermée ?

Et si la verrière était le bon compromis ?

Nombreuses ont été les cloisons abattues ces dernières années pour ouvrir l’espace entre la cuisine et la salle à manger ou le salon. Les cuisines ouvertes transforment en effet l’espace et rendent la préparation des repas conviviale et pratique ! Gardez tout de même bien en tête que les cuisines ouvertes laissent passer la bonne ambiance, mais aussi les odeurs de friture, et le bruit du robot ménager ! Si les odeurs peuvent facilement être aspirées par nos puissantes hottes, les bruits eux, continueront de passer.

Faut-il alors préférer une cuisine fermée ? Très utilisée à une époque, elle a moins d’adeptes aujourd’hui. On peut se sentir un peu seul dans une cuisine fermée. Et puis c’est tellement pratique de pouvoir avoir un œil sur le reste de la maison lorsque l’on cuisine.
Alors comment concilier les différents avantages d’une cuisine ouverte et d’une cuisine fermée ? Pourquoi pas en concevant une cuisine semi-ouverte ?
Une verrière avec ou sans muret de soubassement peut être LA solution pour bénéficier des avantages chipés aux cuisines ouvertes ou fermées.

 

Question n° 3 : comment en profiter pour repenser l’éclairage, l’électricité et les prises ?

concevoir une cuisine : les lumièresVotre cuisine est-elle suffisamment lumineuse en plein jour ? Comment garder le bénéfice de cette lumière ?  Comment gérer les lumières une fois la nuit tombée ?

Si la plaque de cuisson dispose de sa propre lumière intégrée dans la hotte, ce n’est pas le cas de l’évier, et du plan de travail. Veillez à penser les sources lumineuses afin qu’elles éclairent bien le plan de travail et qu’il n’y ait pas d’ombre sur votre plan de travail. Pensez aux leds dans les étagères ou meubles hauts. Cela crée une ambiance chaleureuse dans votre cuisine et permet de bien voir ce que vous faites.

Au niveau prises de courant, il en vaut mieux trop que pas assez !
Profitez de votre changement de cuisine pour concevoir une cuisine suffisamment pourvue de prises. Outre la prise du four, celle de la hotte, du lave-vaisselle et de la plaque de cuisson, il faut penser à celles du plan de travail : robot-ménager, cafetière, bouilloire, théière électrique, cuit-vapeur… Les appareils ménagers ne manquent pas. Devoir débrancher un appareil pour en rebrancher un autre n’est pas pratique. Prévoyez 4 prises minimum sur votre plan de travail. Nos prises savent se montrer discrètes.

 

Question n° 4 : quelle hauteur pour mon plan de travail ?

Concevoir une cuisineIl y a 20 ans, la hauteur standard d’un plan de travail était de 89 cm. Aujourd’hui elle est de 91 cm. Et ces 2 cm peuvent grandement vous changer la vie et préserver votre dos lors des épluchages de légumes par exemple. Garder le dos droit lorsque l’on est sur son plan de travail est la clé pour ne pas se fatiguer le dos.

Est-ce la hauteur qui vous convient ? Qui va cuisiner le plus dans votre cuisine, quelle est la hauteur actuelle de votre plan de travail ? Est-ce assez haut, ou pas assez ? Profitez de la conception de votre nouvelle cuisine pour choisir une hauteur de plan de travail adéquate.

 

Question n° 5 : est-ce que je crée un îlot ?

Si votre cuisine est grande ou ouverte, il peut être intéressant de concevoir une cuisine avec îlot. Cela peut permettre de créer un triangle d’activité plus resserré : évier/réfrigérateur/cuisson et de gagner en espace pour le plan de travail.

Concevoir une nouvelle cuisine est l’occasion de repenser votre pièce pour en faire une cuisine esthétique et qui saura combler vos besoins au quotidien.

Pour répondre à ces questions, vous pouvez nous contacter et venir nous rencontrer dans notre magasin Zecchinon. Notre expérience nous permettra de vous conseiller, et de vous guider dans vos questionnement et leur recherche de solutions.

Partager